Figures de l’Activateur et du Contrôleur, en bleu

Figures de l’Activateur et du Contrôleur, en bleu

D’abord les points communs de ces deux profils : premièrement ils ont les pieds sur terre, c’est leur Expérience qui fait foi. Ils ne se laissent pas embobiner longtemps par les idées, ils veulent rapidement en vérifier l’utilité. Deuxièmement ils sont Structurés, les choses avec eux doivent avancer de manière méthodique. Ils ne partent pas « à la légère », en improvisant, ils fuient l’incertitude. Il en résulte des gens réalistes et carrés, respectueux des normes et des décisions prises, sur lesquels on peut compter. Si tout le monde était « bleu » se disent-ils souvent, les choses seraient plus simples et se dérouleraient conformément à ce qui a été convenu… Ils sont irremplaçables pour appliquer les décisions et délivrer les résultats attendus.

Nous retrouvons régulièrement ces deux types de profils dans des postes techniques, en production, en administration. Ils sont bienvenus et hautement appréciés chaque fois qu’il faut revêtir un bleu de travail pour assurer parfaitement, avec ordre et maîtrise, les prestations.

Ce qui distingue ces deux profils :

l’Activateur est plutôt Extraverti, il manifeste son besoin d’ordre et d’efficacité dans le monde extérieur. On le retrouve ainsi volontiers dans des activités d’organisateur, de manager de terrain, de chef d’équipe où son engagement et son efficacité sont remarquables.

Exemple de dynamique Expérience – Structure / Raisonnement, Extraversion :

Le Contrôleur, plus Introverti, concentré, s’occupe en priorité de la qualité et de la justesse de son travail. Il peut ainsi rester longtemps absorbé dans sa tâche pour s’assurer que les choses sont faites correctement, sans erreur. Peu de choses lui échappent, sa fiabilité est sans égale.

Dans l’entreprise moderne, ces deux profils fonctionnent de manière conjointe. A notre époque de « qualité totale », il ne peut en effet y avoir d’Opérations qui ne soit pas encadrée par des systèmes de contrôle. De même il n’y a plus de systèmes de contrôle – sauf dans de poussiéreuses et tatillonnes administrations ! – dont la fonction n’est pas aussi, rétroactivement, d’améliorer la performance opérationnelle.

Voici deux exemples, de personnes disposant certainement de Talents de Contrôleur, type Expérience – Structure / Raisonnement ou Sentiment, Introversion :


O.W. 04.2015