Lecture freudienne du modèle TLP

Lecture freudienne du modèle TLP

Le modèle et les profils TLP sont construits, on le sait, sur des fondements jungiens. Pour apporter un éclairage complémentaire, il peut être instructif et enrichissant d’opérer un croisement avec les concepts freudiens, des concepts avec lesquels nos participants entretiennent parfois quelque familiarité. Nous pensons aux travaux développés par Freud après les années 1915 dans sa Métapsychologie, qui réfèrent aux notions de principe de réalité et de principe de plaisir, ainsi qu’aux trois instances, Ça, Moi, Surmoi.

                Le modèle TLP-Navigator

Il apparaît assez vite que les profils de type bleus sont dotés d’un Surmoi puissant : respect des règles et des obligations, cohérence et sens du devoir. En un mot, forte présence de la figure du père. Le principe de réalité ici domine, l’ordre de la loi et de la parole donnée passent avant l’expression du désir.

Du côté des profils jaunes, situés à l’opposé des bleus sur le modèle, ce n’est pas simplement le principe de plaisir qui l’emporte, même si l’énergie se trouve ici plus libre et déliée. Ce qui domine, en jaune, c’est plus précisément l’Idéal du Moi. On s’en remet à l’Idéal du Moi par amour de figures aimées, rêvées, qui, du fait de leur vertu attractive, deviennent objets de désir et d’identification. (Note : l’Idéal du Moi exerce son pouvoir par l’influence et la séduction, là où, en bleu, le Surmoi l’exerce par la crainte de l’échec ou du châtiment. Ces deux instances, l’Idéal du Moi et le Surmoi, peuvent exercer, chacun à leur manière, un pouvoir despotique sur le Moi.)

Pour continuer dans la logique freudienne, nous pouvons avancer que la couleur rouge est le lieu intermédiaire du jugement, qui arbitre entre l’Idéal du Moi, en jaune, et le Surmoi, en bleu. C’est la figure du Moi, du Je qui fait la part des choses et qui se détermine. Le Moi sert de juge de paix entre les élans du désir et le respect des règles et des contraintes.

Quel lien peut-on établir entre l’espace vert du modèle TLP et les instances de la seconde topique freudienne auxquelles nous nous référons ici ? L’espace vert s’apparente le plus au ça, réservoir premier, chez Freud, des pulsions et des énergies psychiques. Il est l’espace qui est en charge de la satisfaction des besoins premiers, biologiques : conservation, relation, contentement. Il est à la fois le lieu où se protéger des tensions et des souffrances et où rechercher les plaisirs liés à la satisfaction des besoins.

Les concepts freudiens ne faisant pas partie de la structure du modèle TLP, il est conseillé, pour éviter toute confusion théorique, de n’évoquer ces liens « qu’en passant », pour apporter un éclairage additionnel.

O.W. 05. 2017

   Freud : l’époque de la machine à vapeur !