TLP-Navigator | Lecture du modèle TLP : quatre couleurs et quatre causes
16152
post-template-default,single,single-post,postid-16152,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-13.4,qode-theme-bridge,disabled_footer_bottom,wpb-js-composer js-comp-ver-5.6,vc_responsive

Lecture du modèle TLP : quatre couleurs et quatre causes

Lecture du modèle TLP : quatre couleurs et quatre causes

Du temps de nos études subsiste certainement la distinction des « causes » selon Aristote, c’est-à-dire des facteurs qui font qu’une chose vient à exister. Pour mémoire, le philosophe péripatéticien distinguait :

  • la cause matérielle: la pierre dont sera faite la statue, avec ses propriétés particulières, son grain, sa concrétion,
  • la cause finale ou idéale : c’est par exemple la statue rêvée par le sculpteur, c’est l’inspiration qui préside à son œuvre,
  • la cause formelle: il s’agit de la forme que le sculpteur donne à la statue, la figuration et le dessin qui la définit précisément,
  • la cause efficiente: c’est le sculpteur qui, muni de son savoir-faire et de ses outils, donne forme à la matière et réalise la statue sur pieds.

On peut aisément établir un parallèle entre les causes aristotéliciennes et les quatre champs du modèle TLP. Pour l’exercice, appliquons ces 4 causes à la confection non pas d’une statue, mais d’un séminaire d’équipe :

  • Commençons en vert, qui correspond à la cause matérielle d’Aristote. Quelle est l’équipe à laquelle nous avons à faire, quel est le « matériau » ? Pour le savoir, il faut se rapprocher de ses membres : quel leur vécu ? Leur histoire ? Leur mentalité ? On va à leur contact, on les écoute, on cherche à comprendre la réalité qui est la leur – comme le sculpteur qui, avant d’entamer son travail, a besoin de toucher et d’apprécier le matériau sur lequel il va travailler.

Les esprits verts – Protecteurs et Facilitateurs – accordent spontanément la priorité à la cause matérielle, à la sensation et à la proximité de l’objet. (Note : si leur connaissance de soi et position meta sont peu développées, ils peuvent sous-estimer et négliger l’importance des autres « causes »).

  • Un autre moment clé se situe en jaune. On se fait Investigateur, on se documente, on prend le temps d’approfondir le sujet et d’apprendre (fonction Etude). On se fait aussi Concepteur : on imagine, on rêve. Quels buts, quelles options originales et nouvelles pourront rendre notre séminaire extraordinaire (fonction Invention) ?

Ici, c’est la cause finale qui est à l’oeuvre. Avant la décision, on se laisser inspirer et attirer par diverses formes, toutes originales et belles, que pourrait prendre le séminaire. Les esprits Investigateurs et Concepteurs adorent cette étape libre et « spirituelle ». Ils y séjournent le meilleur de leur temps. (Note : si leur connaissance de soi et position meta sont peu développées, ils peuvent sous-estimer et négliger l’importance des autres « causes »).

  • Ensuite, en rouge, nous faisons des choix et donnons sa forme au séminaire. Le Mobilisateur s’enthousiasme pour une vision et prend des décisions. Le Stratège planifie et construit un séminaire qui répond aux objectifs.

Cela correspond à la cause formelle d’Aristote. On décide, on trace et rédige le programme qui définit le projet. Les Mobilisateurs et les Stratèges adorent cette étape, lieu de décision et de pouvoir. Ils y séjournent le meilleur de leur temps. (Note : si leur connaissance de soi et position meta sont peu développées, ils peuvent sous-estimer et négliger l’importance des autres « causes »).

  • Enfin nous passons en bleu. Il faut réaliser concrètement ce qui a été décidé. Cela demande d’avoir de la méthode, les compétences et les outils appropriés. Ici on ne se paie pas d’intentions ou de discours, on s’appuie sur l’expérience et la bonne organisation. Cela correspond, chez Aristote, à la cause efficiente.

Dans cette phase de production, les Opérationnels sont à leur aise. Ils assurent que les choses vont pouvoir se faire comme prévu. De leur côté les Contrôleurs vérifient que l’on n’oublie rien et qu’’il n’y a pas d’erreur. Ces deux profils accordent la plus grande importance à l’efficacité, s’appuyant sur les moyens techniques qu’ils tiennent à maîtriser parfaitement. (Note : si leur connaissance de soi et position meta sont peu développées, ils peuvent sous-estimer et négliger l’importance des autres « causes »).

O.W. 05.2018